Les Cours de peinture à Paris

LA MAÎTRISE DU DESSIN EST FACULTATIVE - AUCUNE CONNAISSANCE PRÉALABLE N'EST REQUISE
Chaque cours de peinture dure 3 heures,

une fois par semaine, à choisir parmi les différents horaires proposés. Ces cours de peinture vont vous permettre de vous initier, ou vous perfectionner, aux techniques picturales anciennes :

Cet apprentissage des techniques picturales anciennes

S’élaborera par le biais de la copie de tableaux des maîtres de la peinture, qui ont chacun apporté une innovation importante dans l’évolution de la peinture occidentale. Des portraits du Fayoum aux post- impressionnistes, en passant par Van Eyck(début de la peinture à l’huile), Rembrandt et Vermeer (peinture à l’huile oléo-résineuse lisse), Rubens (peinture à l’huile oléo-résineuse +pâte), ….,

Vous aurez le plaisir d’apprendre la peinture en voyageant à travers les siècles.

Durant ces Cours de peinture à Paris que nous dispensons dans le 12 ème arrondissement , vous apprendrez à manier les différents matériaux et à découvrir les nombreuses techniques traditionnelles nécessaires à une approche complète de la peinture.

LES DIFFERENTES TECHNIQUES A TRAVERS LES SIECLES

1- Peinture à la cire (ou peinture à l’encaustique)

Portrait du Fayoum.

Peinture sur bois, mixant pigments et cire chaude, avec, parfois des rehauts à la feuille d’or. Cette technique a été utilisée pour réaliser les portraits du Fayoum.

voir la page

 

 

 

2- Tempera à l’oeuf Fra Angelico

Tempera à l’oeuf Fra Agelico

C’est la technique des « Primitifs italiens ». La peinture est basée sur un mélange de pigments broyés et de jaune d’œuf plus ou moins dilué. Cette technique permet d’avoir des couleurs d’une grande luminosité. Ces tableaux sont fréquemment enrichis d’un travail à la feuille d’or.

voir la page

3- Peinture à l’huile des frères van Eyck

Technique à l’huile Van Eyck

On attribue la découverte de la technique mixte aux frères Van Eyck, peintres flamands. C’est une peinture sur bois, où les zones les plus claires sont peintes à l’œuf (tempera) et les plus sombres à l’huile.

voir la page

4- La peinture italienne du Quattrocento

Gentile da Fabriano

L’Italie va connaître durant deux siècles un foisonnement d’artistes exceptionnels, et nous ne parlons que des peintres ! Un feu d’artifice qui illumine l’Europe !

Dès le début du XVe siècle, le quattrocento en italien, de jeunes peintres vont rompre avec la tradition picturale de leurs aînés que l’on appelle « gothique » et qui était imprégnée de l’esprit du Moyen Age.

 voir la page

5- La Renaissance italienne au XVIème siècle

La sibylle de Delphes. Chapelle Sixtine. Rome

A Florence et Rome travaillent Léonard de Vinci, Michel Ange et Raphaël avec lesquels l’idéal de l’artiste humaniste atteint un sommet.
A Venise, Titien, Véronèse et Le Tintoret s’imposent dans toute la mesure de leur talent.

A partir du deuxième tiers du siècle, l’instabilité politique et le déclin économique qui s’ensuit : sac de Rome en 1527, montée de la Réforme protestante, affaiblissement de la papauté, ont des répercussions dans le domaine de l’Art, les artistes et notamment les peintres s’écartant de l’idéal classique.

voir la page

6- la peinture baroque et à empâtement : Rembrandt

Rembrandt Autoportrait

Les œuvres de Rembrandt sont caractéristiques de la peinture à empâtement ; la matière est pour ainsi dire « sculptée » sur la toile. Il fait partie des peintres baroques, comme Rubens, Vermeer, Velasquez, La Tour ou encore, Le Caravage.  Leur style se distingue par l’effet de clair obscur.

voir la page

7- La peinture oléo-résineuse lisse Rubens

La Kermesse Rubens

Avec cette technique, la peinture à l’huile présente un rendu lisse et brillant grâce aux glacis.

voir la page

8- Natures mortes

Willem van Aelst : Raisins et pêches

Le terme nature morte désigne la représentation d’objets inanimés.
Le terme hollandais : « stilleben » : vie tranquille ou immobile, apparaît au milieu du 17ème siècle au moment de l’apogée du genre en Hollande. Ce n’est qu’au 18ème siècle que l’expression « nature morte » s’impose en français.

voir la page

9- la peinture en France au XVI ème ET XVII ème

Fouquet

 Pendant longtemps l’art pictural en France s’est principalement exprimé dans l’art de l’enluminure ornant les manuscrits de riches miniatures et dans l’art du vitrail qui connait son apogée entre le XIIIe et le XVe siècle.
C’est dans ces deux domaines que le génie créatif des peintres en France va se distinguer, particulièrement dans l’art du Vitrail qui n’existe pratiquement pas ailleurs, les larges ouvertures des cathédrales gothiques offrant un magnifique champ d’action.

voir la page

10- La peinture des Impressionnistes

Automne sur la Seine à Argenteuil Claude Monet

Cézanne, Van Gogh, Monet, Manet… la peinture des Impressionniste s’affranchit du classicisme et des codes imposés pour en créer de nouveaux.

voir la page